Guide de bonnes pratiques COVID-19

Date de mise à jour : 01/06/2020

« Réalité Virtuelle responsable » regroupe un ensemble de préconisations pour lutter contre la propagation du COVID-19 entre les joueurs et le personnel au sein des centres

de réalité virtuelle.

Ce guide de bonnes pratiques est une synthèse des différents éléments recueillis auprès des autorités (Ministère du travail, Santé Publique France, …), des organisations représentatives du loisir (SNELACSLASPACEIAAPA, …) mais aussi et surtout de l’échange avec une majorité des acteurs du domaine des centres de réalité virtuelle et loisirs immersifs.

En aucun cas il ne s‘agit d’un document qui contraint, mais il se veut être un dossier thématique ayant pour but d’aider les différentes enseignes à se préparer à la réouverture de leur établissement. Il revient à chaque enseigne de faire le choix de s’engager dans cette démarche. Cependant, il est évident qu’un message global et commun sera mieux compris et de fait plus rassurant pour les joueurs et visiteurs des centres de Réalité Virtuelle.

Ce guide regroupe les points d’attention développés suivant les différentes zones ou domaines de votre établissement. Tous ces points ne vous correspondent pas forcément, en effet si vous êtes seul·e·s et sans salarié·e certaines mesures ne vous sont pas applicables. Tout dépend aussi de vos espaces disponibles et de la façon dont vous êtes organisé·e·s.

Malgré tous ces points et ce contexte particulier, n’oublions pas que nos joueurs viennent s’amuser et s’évader, nous devons avoir pour objectif de les rassurer et les divertir.

Bon courage à tou·te·s et bonne réouverture !

Contexte réglementaire

« L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés. La loi prévoit qu’il doit prendre des mesures de prévention et veiller à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances.
Une crise sanitaire est un changement de circonstances qui doit le conduire à s’assurer que les mesures qu’il met en œuvre habituellement sont toujours adaptées ou doivent l’être pour protéger les salariés contre les risques de contamination.
Il en va de l’intérêt des salariés mais aussi des entreprises car la présence des salariés à leur poste dépendra largement de leur confiance dans la capacité de l’entreprise à répondre à leurs inquiétudes et à les protéger contre les risques spécifiques liés au virus, notamment ceux qui sont en contact avec les clients. »

Source : Ministère du Travail

Ressources :

Table des matières
 [show]

Dispositifs généraux

Exiger le port du masque (ou visière) pour ses salariés

Très fortement recommandé

Même s’il ne s’agit pas d’une obligation, il est vivement recommandé d’imposer le port du masque (et/ou visière) à ses salariés le temps de présence dans l’établissement, en présence de clients, d’un autre salarié de l’entreprise et dans les zones pouvant être à risque (espaces de jeu, sanitaires). Attention, si un masque est enlevé, il doit être changé. Il est important aussi de montrer à vos salariés comment bien porter un masque et comment bien l’enlever afin d’éviter tout risque de contamination. Ce masque doit être changé toutes les 4h et doit être correctement porté en couvrant le nez et la bouche. Vous pouvez mettre à disposition soit des masques à usage unique, soit des masques « grand public ». Attention, si vous en fabriquez vous même à respecter les différentes normes en vigueur.

Inciter les joueurs à venir avec leurs propres masques

Recommandé

Dans le cas où il serait difficile, voire impossible de faire respecter la distanciation physique dans vos locaux, il est fortement recommandé d’inciter les joueurs à porter un masque au sein de votre établissement. Toutefois, afin d’éviter la contamination croisée, il est recommandé de le faire porter dès l’arrivée (et même avant l’arrivée dans votre établissement). Pour des raisons pratiques et d’approvisionnement, il est vivement recommandé d’inciter vos joueurs à venir avec leurs propres masques. Toutefois, vous pouvez mettre à disposition de vos joueurs des masques. Il est recommandé de mettre à disposition des masques jetables, et non des masques « grand public » (attention, la vente de masques étant actuellement réglementée en France, nous vous invitons à prendre connaissance des différentes dispositions avant de le proposer à la vente).

Mettre à disposition du savon (ou gel hydro-alcoolique le cas échéant)

Très fortement recommandé

Il s’agit de l’un des principaux gestes barrières : le lavage des mains réguliers avec du savon ou du gel hydro-alcoolique. Ainsi, il est fortement recommandé d’en proposer dans un maximum d’endroits de votre établissement. Ainsi, il peut être recommandé d’en avoir au niveau de votre entrée (ex : sur le comptoir d’accueil, installation d’une borne « hygiène » dédiée, etc…). Cela peut rassurer vos joueurs dès leur arrivée. Ensuite, il est vivement recommandé de faire laver les mains des joueurs avant de manipuler vos équipements. De plus, il peut être disposé du gel hydro-alcoolique dans la régie, bureaux… Concernant les sanitaires, il n’est pas recommandé d’installer un distributeur de gel hydro-alcoolique. En effet, celui-ci est un substitut lorsque le lavage des mains est impossible, ce qui n’est pas le cas dans les sanitaires. Il est conseillé d’afficher les consignes de comment bien se laver les mains à plusieurs endroits. Pour vos salariés, inciter plutôt un lavage des mains avec eau et savon, que l’utilisation très fréquente de gel hydro-alcoolique, en effet le gel a tendance à assécher les mains.

NB port des gants : il n’est pas du tout recommandé de faire porter des gants à vos joueurs et salariés. En effet, ils donnent un faux sentiment de protection. Les gants deviennent eux-mêmes des vecteurs de transmission, le risque de porter les mains au visage est le même que sans gants, le risque de contamination est donc égal voire supérieur. Toutefois, vous pouvez en avoir à disposition si un joueur vous en demande avec insistance.

Respecter la distanciation physique

Très fortement recommandé

Il s’agit aussi d’un des gestes barrières les plus efficaces. Dès que cela est possible, essayez de respecter une distance de sécurité de 1m minimum entre vous et les joueurs. Ainsi lors des briefings et débriefings, éviter de vous tenir trop près des joueurs. De plus, tout contact physique des salariés entre eux ou bien entre salariés et joueurs est fortement proscrit, ainsi il n’est pas recommandé de serrer la main ou de se faire la bise.

Rester chez soi en cas de symptômes

Très fortement recommandé

Ce principe peut paraître la base, mais souvent trop motivé par le travail, on souhaite quand même venir dans son établissement. En cas d’apparition de symptômes (fièvre, toux sèche, perte de goût et de l’odorat, etc…), consultez votre médecin et ne venez pas dans votre établissement. Cette règle s’applique aussi à vos salariés et à vos clients. Sur ce point, il est recommandé d’être assez flexible concernant les conditions de reports ou de remboursements des réservations effectuées.

NB prise de température : un contrôle de température à l’entrée des établissements est déconseillé par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Toutefois, il recommande à toute personne de mesurer elle-même sa température en cas de sensation de fièvre et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition de symptômes évocateurs de COVID-19.

Gestion des flux

Adaptation des créneaux de jeu pour minimiser le flux de personnes et avoir le temps de désinfecter les zones

Fortement recommandé

Ces créneaux doivent vous permettre une meilleure gestion des flux (éviter que les différentes équipes se croisent) mais aussi de vous laisser plus de temps pour la désinfection partielle de vos espaces de jeu entre chaque équipe et un temps de ventilation de la pièce (si vous proposez des activités en espace confiné : 15 minutes recommandé entre chaque équipe). Chaque exploitant, compte tenu de son infrastructure et de son organisation, décide du bien fondé de cette recommandation, et du temps entre sessions convenable.

Décaler le début de chaque session d’1/4 h minimum

Fortement recommandé

Il est recommandé de ne pas accueillir l’ensemble de vos créneaux de jeu en même temps afin de mieux maîtriser vos flux de visiteurs et ainsi éviter le croisement de joueurs non issus de la même « tribu ». Il est important de préciser et d’insister auprès des joueurs sur le respect de l’heure exacte indiquée sur sa réservation.

Créer un sens de circulation au sein des zones communes

Fortement recommandé

Il est recommandé d’instaurer un sens de circulation au sein de votre établissement pour éviter tout croisement au sein de celui-ci. Ainsi, si vous avez la possibilité d’avoir une porte d’entrée et une autre porte différente pour la sortie (exemple : une porte de secours), privilégiez ce sens de circulation. Si vous disposez de grands couloirs, vous pouvez les séparer au milieu avec un sens de circulation, pareil pour les escaliers larges (un côté pour monter et un autre pour descendre). Du ruban adhésif repositionnable peut faire l’affaire ou créer une signalétique adhésive facilement enlevable propre à votre établissement.

Réservation et paiement

Inciter à réserver en ligne, par téléphone ou mail uniquement

Très fortement recommandé

Un rappel par un affichage à l’extérieur du bâtiment peut être utile. Privilégiez donc les réservations en ligne, par téléphone ou mail uniquement. Cela vous permet de mieux gérer vos flux, et de renforcer le sentiment de sécurité de vos clients.

Faire payer intégralement en ligne

Fortement recommandé

Afin de limiter le contact avec les espèces et les joueurs, inciter vos joueurs à payer en ligne directement. Pour les réservations par téléphone, proposer systématiquement à vos joueurs de leur envoyer un lien de paiement par mail (la majorité des logiciels de réservation propose cette option) afin qu’ils puissent le faire avant leur venue.

Si vous acceptez le paiement à l’arrivée (exemple : complément de l’acompte versé), privilégiez les moyens de paiement sans contact. Attention, suivant la réglementation française, vous ne pouvez pas refuser les paiements par espèces. Vous pouvez par contre demander l’appoint aux joueurs souhaitant payer en espèces et ainsi réduire la manipulation d’espèces.

Equipement TPE

Très fortement recommandé

Pour limiter la transmission par le contact (et protéger votre matériel des produits désinfectants), il est préconisé de pouvoir protéger votre matériel par un film plastique jetable (exemple : film plastique alimentaire).

Zone d’accueil

Équiper la caisse ou l’accueil d’une protection vitrée

Recommandé

Afin d’ajouter une protection supplémentaire, vous pouvez faire équiper votre borne d’accueil d‘une protection vitrée (nécessaire si vous ne rendez pas obligatoire le port de la visière par vos salariés). Plusieurs fournisseurs (ou poseurs d’enseigne par exemple) proposent différentes solutions en plexiglas. Attention de prendre une protection stable, qui ne bascule pas au moindre courant d’air. De plus, il est vivement recommandé de laisser une distance assez large devant le comptoir, afin de s’assurer de cette distance, un obstacle supplémentaire (exemple : une table) peut être installé côté client.

Utiliser un mobilier facilement désinfectable

Fortement recommandé

Afin de vous faciliter le nettoyage et la désinfection des lieux, il est recommandé d’équiper vos espaces d’attente (et de briefing) de mobilier facilement désinfectable. Ainsi, éviter les matières comme le tissu, privilégier plutôt le métal ou le plastique.

Limiter l’accès ou limiter le nombre de produits en boutique dans l’espace “produits dérivés” à la vente

Fortement recommandé

Afin de limiter le risque de contamination par les objets, il est recommandé de limiter le nombre d’objets en exposition dans vos espaces « boutique ». Privilégiez plutôt un objet d’exposition que vous désinfectez à chaque fois et gardez en réserve le reste de votre stock. La présence d’une boutique dans la zone d’accueil peut aussi favoriser le stationnement de vos joueurs dans votre accueil et rendre plus difficile la gestion des flux visiteurs.

Zone sanitaires

Limiter le nombre de personnes allant aux sanitaires au nombre de WC disponibles

Fortement recommandé

Il arrive souvent que plusieurs personnes se rendent en même temps dans vos sanitaires et attendent dans le coin lavabo que des places se libèrent. Ainsi, restreignez l’accès de vos WC au nombre de WC présents afin de garantir plus facilement une distanciation physique.

Désinfecter les sanitaires entre chaque session de jeu ou mettre à disposition des lingettes désinfectantes pour une auto désinfection

Fortement recommandé

Il s’agit là d’une zone à fort risque de transmission au sein de votre établissement. Ne négligez pas l’hygiène de ce lieu, il est recommandé de pouvoir désinfecter cet espace entre chaque session de jeu (poignées de portes, cuvettes, distributeur de savon, robinets). Si cela n’est pas possible, mettez à disposition des lingettes désinfectantes dans chaque WC (ou housses WC jetables) pour permettre une auto-désinfection par les joueurs. Attention : mettez bien des poubelles fermées (de préférence à pédale) dans chaque WC et un affichage des consignes. En effet, lingettes et housses jetables ne doivent pas se retrouver dans le réseau des eaux usées.
De plus, pour le séchage des mains privilégiez du papier essuies-mains jetable (évitez les serviettes en tissus) et des poubelles fermées (de préférence à pédale).

Zone vestiaire

Inciter les clients à venir le moins chargé possible

Recommandé

Afin d’éviter un maximum d’objets de l’extérieur, inciter vos joueurs à venir le moins chargé possible et/ou à laisser leurs affaires dans leurs véhicules. Toutefois, vous pouvez condamner un vestiaire (casier) sur deux pour le respect de la distanciation physique. Pensez à bien communiquer en amont de leur arrivée sur ces dispositions.

Désinfecter les vestiaires et consignes entre chaque session de jeu

Fortement recommandé

Pensez à bien désinfecter chaque vestiaire entre chaque session de jeu, surtout les poignées, les cadenas (ou clavier code) et cintres. Cela peut être indiqué dans la procédure et protocole d’hygiène entre chaque équipe (cf. section « Zone de jeu »).

Zone briefing/débriefing

Démultiplier les zones de briefing/débriefing et limiter le nombre de personnes extérieures dans ces zones

Fortement recommandé

Afin de gérer plus facilement le flux de visiteurs, il est recommandé de créer plusieurs zones de briefing et d’utiliser une zone de briefing différente par groupe, afin de limiter la proximité des personnes de groupes différents. Ces zones seront désinfectées avant chaque session. Il est recommandé de placer dans cette zone le vestiaire dédié à l’équipe. Dans le cas où cela ne serait pas possible, faites en sorte que le public ne se croise pas dans cette/ces zone(s) (cf. « décalage des créneaux de jeu »). Ces zones sont destinées uniquement aux joueurs de la session en cours. Évitez que des personnes accompagnantes (exemple : parents d’un groupe d’ados) suivent le groupe dans cette zone. De plus, afin d’éviter de mettre en contact trop longtemps vos salariés et vos joueurs, un briefing par vidéo peut être envisagé (même si celui-ci enlève une interaction directe avec le game master).

Réaliser la photo d’équipe uniquement avec l’appareil ou téléphone de l’établissement

Fortement recommandé

Il est préconisé que le game master en charge de la session ne touche aucun objet appartenant aux joueurs. Certaines équipes souhaitent que la photo soit faite avec leurs appareils et/ou téléphones. Dans ce contexte, il est recommandé d’interdire aux salariés de prendre cette photo avec l’appareil des joueurs, ainsi il pourra être mis à disposition des GM un téléphone ou appareil photo propre à l’établissement (et propre à chaque activité si possible).

Récupérer les protections individuelles jetables (masques, charlottes, etc…) dans un conteneur prévu à cet effet.

Fortement recommandé

Afin de limiter la propagation et pour éviter d’avoir des déchets partout, il est recommandé d’avoir à la sortie de chaque zone de jeu (dans l’espace briefing/débriefing) une poubelle dédiée à la récupération des protections individuelles jetables. Comme pour les sanitaires, privilégiez des poubelles fermées à pédale avec un sac poubelle facilement refermable.

Zone de jeu

Plastifier les documents

Très fortement recommandé

Si vous avez pour habitude de remettre des documents papier à vos clients (catalogues de jeux etc …), plastifiez ces derniers afin de pouvoir les nettoyer régulièrement.

Réduire les interventions physiques du game master dans la zone de jeu

Fortement recommandé

Si cela est possible, il est recommandé d’éviter au maximum les interventions physiques au sein de la zone de jeu (remise en place au centre des zones de jeu etc …).

Utiliser des protections facilement nettoyables (ex : simili cuir) pour les éléments en contact avec la peau

Fortement recommandé

Les protections d’origine des casques de Réalité Virtuelle doivent être remplacées par des protections qui permettent un nettoyage rapide. Il s’agit des coussins faciaux et dorsaux notamment.

Remplacer les dragonnes en tissu des équipements par des dragonnes facilement nettoyables

Recommandé

Les dragonnes en tissu ne sont pas hygiéniques. Elles doivent être retirées, ou remplacées par des dragonnes en plastique facilement lavables.

Proposer des protections individuelles spéciales VR (charlotte, masque de protection en papier)

Très fortement recommandé

Vous pouvez proposer à la demande du client ou de façon obligatoire des équipements de protection supplémentaires dédiés à la pratique de la réalité virtuelle (masque facial en papier, charlotte …)

Désinfecter totalement le matériel de jeu (casque, contrôleurs et accessoires) après chaque session

Très fortement recommandé

L’ensemble des équipements (casques, controlleurs, accessoires) doivent être nettoyés entre chaque session de jeu. Utilisez des lingettes ou autre produit normés NF 14476 (action virucide garantie) et sans formaldéhyde pour le nettoyage de surfaces en contact avec la peau.

Zone régie

Désinfecter les postes de travail des GM après chaque rotation de GM

Fortement recommandé

Il est important de mettre aussi en sécurité les GM dans la partie régie. Ainsi, il est fortement recommandé une désinfection de chaque poste de travail après chaque changement de GM. Pour faciliter la désinfection, les claviers et micros peuvent être recouverts d’un film plastique jetable (ex : film alimentaire plastique). Attention aussi aux sièges, n’oubliez pas de les désinfecter (accoudoirs, …). Pareil que pour les espaces de jeu, une fiche d’hygiène de chaque poste peut être affichée, signée et datée par la personne qui à fait la désinfection. Il est aussi recommandé de pouvoir aérer cet espace le plus possible.

Installer des parois entre les postes GM quand ils ne peuvent être séparés de plus de 1 mètre

Fortement recommandé

Certaines régies ou zones de suivi des parties peuvent accueillir plusieurs game masters en même temps, il est donc souvent difficile d’y faire respecter une distanciation sociale. Si cela est possible (place disponible), il est recommandé de pouvoir installer des parois entre chaque poste GM afin de bien séparer les espaces (privilégiez les parois vitrées pour éviter le sentiment de cage à lapin). Si cela n’est pas possible, il est obligatoire de faire garder un masque à toutes les personnes présentes dans cet espace. De plus, ce lieu doit uniquement accueillir les personnes dédiées au suivi des parties. Il est recommandé de ne pas convier des personnes extérieures dans cet espace.

Disposer d’un équipement unique propre à chaque GM (casque, oreillettes, etc…)

Fortement recommandé

Afin de limiter le contact entre les salariés, il est fortement recommandé de dédier un équipement unique à chaque salarié dont il aura la charge de la désinfection. Ainsi, il est recommandé de proposer un casque (ou des oreillettes) à chaque GM (au lieu que cet équipement soit dédié à chaque poste de travail). Ainsi, lorsqu’il change de poste de travail, il emmène avec lui son casque (ou oreillettes), stylo, etc… . Il en est de même avec les autres tenues de travail, chaque équipement doit être dédié à une personne ou être lavé et désinfecté entre chaque changement de personne.

Interdire ou désinfecter les objets venant de l’extérieur (téléphone, montre, etc…)

Recommandé

Un risque de contamination pour les autres peut être les objets qu’on amène de l’extérieur. Il peut être recommandé de laisser ces objets au vestiaire ou d’apporter un soin particulier à leur désinfection, notamment concernant le téléphone portable.

Zone restauration/buvette

Soumettre les zones de restauration aux restrictions sur le secteur des bars et restaurants

Très fortement recommandé

Si votre établissement dispose d’une zone bar (et/ou restauration), il est recommandé de se baser sur les préconisations émises par le Ministère du Travail et par des syndicats professionnels comme l’UMIH pour cette partie de votre activité.

Ressources :
Fiches conseils métiers et guides pour les salariés et les employeurs

Supprimer les “extras” de type bonbons et boissons en libre accès

Très fortement recommandé

Afin de limiter les risques de transmission, il est recommandé d’enlever tout extra en libre service pour une durée indéterminée. Toutefois, quelques bonbons et autres douceurs peuvent être offerts à titre individuel. De plus, les jeux en libre accès comme les casse-têtes, babyfoot, etc… doivent être supprimés.

Supprimer les boissons offertes aux clients

Recommandé

Si le lieu le permet (grand espace dédié) et que vous ne souhaitez pas supprimer ce moment convivial, il peut être nécessaire d’ajuster ce moment comme par exemple proposer une canette propre à chacun au lieu d’un verre dédié, utiliser un verre jetable (mais recyclable) ou faire attention à la température de lavage de vos verres en lave-vaisselle.

Autres espaces (bureaux, salles de réunions, vestiaires salariés)

Limiter le nombre de personnes par bureau et par salle de réunion

Recommandé

Le Ministère du Travail a fait des recommandations concernant le travail au sein des bureaux, ces recommandations s’appliquent donc à votre établissement si vous disposez d’un ou plusieurs bureaux dédiés. Les recommandations sont présentes dans le document ressources ci-dessous.
Il en est de même pour les salles de réunion, si vous en avez une et que vous la louez à des entreprises par exemple, la capacité d’accueil peut se retrouver réduite, n’oubliez donc pas de mesurer et de calculer tout ça.

Ressources :

Protocole national de déconfinement pour les entreprises pour assurer la santé et la sécurtié des salariés.

Limiter l’accès au vestiaire salariés

Recommandé

Si vous disposez d’un vestiaire pour que vos salariés se changent avant et après le travail, le Ministère du Travail a émis plusieurs recommandations : un casier sur deux, nombre de places limité, etc… Les recommandations sont présentes dans le document ressources ci-dessous. Il en est de même pour les salles de pause.

Ressources :
Vestiaires, locaux sociaux et locaux fumeurs : quelles précautions prendre contre le COVID-19 ?

Administratif

Rédiger un protocole sanitaire propre à son établissement

Très fortement recommandé

Avant de pouvoir rouvrir au public, vous allez mettre en place un ensemble de dispositifs assurant la sécurité et l’hygiène de votre établissement afin de protéger vos salariés et clients. Il est vivement recommandé de pouvoir écrire ces différentes actions sur un document que vous pouvez tenir à disposition des autorités (peut être demandé par la préfecture pour rouvrir), de vos salariés (afin de leur expliquer les différents protocoles mis en place) et de vos clients s’ils vous demandent ce que vous avez mis en place. Ce protocole sanitaire peut être mis à disposition sur une partie dédiée de votre site internet. Ce document peut servir de base à votre future communication. Il peut être judicieux de rédiger une première version et ensuite de la soumettre à ses salariés afin que ce processus soit le plus participatif possible (et donc appliqué par la suite).

Mettre à jour son DUER (Document Unique d’Évaluation des Risques)

Obligatoire

Chaque établissement se doit de disposer d’un Document Unique d’Évaluation des Risques (DUER) en application de l’article R. 4121-1 du Code du travail. Dans ce document sont compilées l’évaluation des risques encourus par ses salariés sur leur lieu de travail et les actions mises en oeuvre pour les protéger (formation, prévention, moyens adaptés, etc…). Ce document doit être mis à jour annuellement. Le Ministère du Travail rappelle, dans le cadre de la pandémie de COVID-19, que le DUER doit prendre en compte ce risque épidémique. Il est donc important de mettre à jour ce document avant l’accueil de vos salariés et votre réouverture.

Ressources :
Information sur la mise à jour du DUER dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Mettre à jour son règlement intérieur

Obligatoire

Si vous avez mis en place un règlement intérieur (pour rappel, il est uniquement obligatoire au-delà de 50 salariés) et que vous imposez certaines conditions (exemple : port du masque obligatoire), il est important de mettre à jour ce dernier. Il peut y être stipulé certaines sanctions (exemple : blâme, etc…) si cela n’est pas appliqué par l’un de vos salariés.

Mettre à jour ses conditions générales de vente et d’utilisation

Très fortement recommandé

Vous avez tous des conditions générales de ventes (CGV). La plupart du temps, ces CGV sont aussi les conditions générales d’utilisation de vos services. Si vous obligez, par exemple, le port du masque dans votre établissement, pensez à l’indiquer afin que vos clients ne contestent pas ces dispositions.

Management

Effectuer une formation hygiène à ses salariés

Fortement recommandé

Une fois votre protocole sanitaire mis en place, il est recommandé d’effectuer une formation ou du moins consacrer un temps donné à expliquer oralement les différentes actions décidées. Il peut être conseillé un temps d’entraînement et de simulation d’accueil, de briefing et de rangement avant la réouverture au public afin que l’ensemble de l’équipe soit correctement rodé.
De plus, il est vivement recommandé de garder une trace écrite de cette formation (ou de la transmission du protocole sanitaire) à vos salariés ainsi que de tous les équipements de protections individuels fournis (exemple : masques, visière avec l’heure et la date de la remise). En effet, ils ne pourront pas dire (ou pire vous attaquer sur le fait) qu’ils n’étaient pas au courant. Pour ça, établissez une note de service et demandez à ce que chaque collaborateur la date et la signe. Variante : envoyez par mail le protocole sanitaire et demandez qu’il vous en accuse réception en retour du mail.

Nommer un référent “Hygiène”

Recommandé

Afin de garantir que l’ensemble du protocole sanitaire soit bien mis en oeuvre, il est préconisé de nommer une personne référente Hygiène dans votre équipe. Cela peut être vous-même ou un manager. Ainsi, cette personne pourra contrôler (et à défaut rappeler) les actions mises en oeuvre.

Organiser des équipes de salariés pour limiter la contamination

Recommandé

Pour les gros établissements, il peut être recommandé de mettre en place un planning avec deux équipes distinctes qui ne se croiseront pas sur une même journée, et travaillent toujours ensemble. Par exemple l’équipe A travaillera le mardi, mercredi jeudi alors que l’équipe B travaillera vendredi, samedi, et dimanche, la semaine suivante ils alterneront les jours de travail mais toujours avec la même équipe. Ainsi, en cas de suspicion de cas et si isolement il doit y avoir, le nombre de salariés touchés sera moindre.

Ressources graphiques

Devenir signataire

En tant qu’exploitant·e, vous pouvez vous engager à respecter ce guide de bonnes pratiques en signant la charte « Réalité Virtuelle responsable ».